Les français et le numérique : l’étude 2012 du Crédoc !

Comme chaque année, je vous propose une synthèse de l’étude annuelle du Crédoc sur le numérique. Il s’agit de l’étude la plus poussée sur le sujet. Vous trouverez donc les principales tendances sur l’équipement informatique et télécom, usage de l’internet, diffusion des réseaux sociaux, fracture numérique…

Méthodologie de cette étude

Le Crédoc réalise chaque année l’étude sur La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française. Le sondage porte sur plus de 2000 individus âgés de 12 ans représentatifs de la société française. Vodeclic en réalise régulièrement une synthèse. A titre d’exemple, voici le lien vers notre article sur l’étude 2011.

Mobilité et Internet : une réalité pour les français

Les années passent et les chiffres se ressemblent… La navigation sur Internet ou la consultation d’e-mails depuis un appareil mobile continuent à croître de manière très importante. C’est quasiment 1/3 des français qui utilisent son téléphone mobile pour aller sur Internet. La croissance annuelle dépasse les 25% !

Le taux d’équipement des SmartPhone suit cette tendance en passant en une année de 17% à 29% des français. Par contre, si la croissance de français disposant d’une tablette est de 100%, le taux d’équipement de 8% reste assez faible. Gageons que les chiffres seront grandement modifiés l’année prochaine.

Equipement informatique et internet des français

Le taux d’équipement informatique et internet des français continue à évoluer régulièrement :

  • Pour le taux d’équipement en ordinateur des foyers, la principale tendance est l’augmentation des foyers disposant de plusieurs ordinateurs. On passe de 31 à 35% en un an.
  • Les ordinateurs portables sont de plus en plus plébiscités par les français. On est passé en deux ans d’un taux d’équipement de 44% à 57%. Ce chiffre est d’autant plus parlant que le taux d’équipement informatique des français est quasi-stable sur la même période.
  • Le taux d’équipement de l’internet à domicile est lui stable (78%) comme celui du taux d’usage d’internet pour les personnes disposant d’un ordinateur (97%). Par contre, la capacité de se connecter en mobilité via un portable, une tablette, un SmartPhone ou une clé 3g passe de 55 à 64% en un an !
  • Enfin la connexion Internet depuis un lieu public (bibliothèque, gare…) croît très fortement en passant en un an de 13% à 20% des français.

Pourquoi internet est utilisé ?

Les activités sur Internet sont assez stables d’une année sur l’autre. On voit clairement que les réseaux sociaux, l’achat sur Internet et les démarches administratives sont en tête.

La seule surprise est la chute très importante du nombre de personnes cherchant un emploi sur Internet. On passe de 25% à 21%. Le Credoc attribue cette tendance au manque de volonté de changer d’emploi en temps de crise. L’analyse paraît assez étonnante…

Freins à l’usage d’internet

Le principal frein à l’usage d’internet reste la crainte concernant la protection des données personnelles. Elle est citée dans 33% des cas. On retrouve derrière une autre crainte importante : la complexité d’usage sur Internet. Ce chiffre est cité dans 14% des cas. On voit ici ressurgir la fracture numérique puisque 41% des non utilisateurs citent cette difficulté !

Fracture numérique

Le sujet est de plus en plus délaissé par l’étude du Credoc. C’est une situation très regrettable car les chiffres cités par l’étude laissent apparaître des problèmes significatifs  :

  • L’âge est un des facteurs discriminant. Ainsi le taux d’équipement des séniors en informatique est inférieur à 36% alors qu’il dépasse les 98% chez les adolescents. On retrouve des chiffres identiques pour la connexion à Internet.
  •  Le niveau de revenus et les métiers sont très importants. Ainsi les ouvriers sont équipés d’un ordinateur dans 81% contre 98% des cas pour les cadres. Le taux d’équipement en ordinateur est de 59% pour les revenus inférieurs à 900 € / mois contre 95% pour les revenus dépassant les 3100 € / mois.

En savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette étude, n’hésitez pas à télécharger le document complet.

Laisser un commentaire